Contournez les risques médicaux du confinement et du télétravail

Lutter contre la sédentarité

AVANT TOUTE CHOSE : N’OUBLIEZ PAS D’AÉRER TOUS LES JOURS VOTRE APPARTEMENT OU VOTRE MAISON.

Lutter contre la sédentarité

Toutes les heures (minimum), pratiquez une pause active : un simple levé pour rompre la sédentarité ou plus, en marchant 1 à 2 minutes, dans la pièce.

Conseils :

– Dispersez les éléments indispensables à votre travail pour vous obliger à vous lever ;

 

– Téléphonez debout (le téléphone est mobile, pourquoi pas vous ?) ;

 

– Allez boire régulièrement un verre d’eau dans une autre pièce. S’hydrater régulièrement est capital lorsque l’on reste assis longtemps : boire souvent en petite quantité, même si vous n’avez pas soif.

 

Lutter contre l’inactivité physique

Pratiquez au moins :

– 30 minutes quotidiennes d’activité physique douce à modérée (marche ou tout autre activité à condition que ce soit tous les jours ; nous avons le droit de sortir marcher : cf. case N°6 de l’attestation de déplacement dérogatoire. Sortir de chez vous est capital pour votre santé pour profiter des bienfaits de la lumière du jour ; s’aérer ; regarder autre chose que votre écran ; etc.

– Que l’on peut remplacer par, au moins, 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue (activité sportive)

– ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.

 

Lutter contre les risques d’addiction (car le télétravail aggrave ces risques)

 

– Écrans : 8 salariés sur 10 déclarent être à risque d’une « hyperconnexion » (les réseaux sociaux, les réunions Web, etc). Soyez attentifs et préférez lire un livre ou une revue ; danser en écoutant de la musique, ; jouer avec vos enfants ; téléphoner à un ami en restant debout et en marchant quelques pas …

– Tabac : si vous êtes fumeur, attention à ne pas augmenter votre consommation ; le télétravail est une situation à risque. Un homme ou une femme avertie … (éventuellement parlez-en à votre médecin qui vous aidera)

– Alcool : Attention, maximum un verre de vin par jour et pas tous les jours Votre médecin est là pour vous aider, si besoin.
Ce lien peut être utile : http://www.alcoolmoinscmieux.fr/mesurer-votre-consommation/

– Médicaments : même si ce confinement vous stresse, vous angoisse ou vous panique, ne prenez aucun médicament sans l’avis de votre médecin.

 

Lutter contre les troubles du comportement alimentaire

 

– 57 % de la population dit avoir pris du poids pendant le premier confinement (IFOP, le 6/05/2020)

– Prêtez attention aux grignotages : faites trois vrais repas, à table, en prenant votre temps, …

– L’anxiété et autre stress incitent à abuser d’aliments sucrés : soyez attentif ; buvez un verre d’eau plutôt que de sucer un bonbon …

– Préparez des repas maison. Deux avantages : une meilleure alimentation et une activité à pratiquer debout pour rompre la sédentarité.

 

Lutter contre la fatigue oculaire

– Attention à l’hyperconnexion et à la surconsommation d’écrans (limitez les écrans)

– Si vous ressentez le moindre signe oculaire (sécheresse, brulure, rougeur, larmoiement, irritation, douleur des yeux) ou des maux de tête … cessez pendant quelques minutes de regarder un écran. En fait, tous ces troubles ont pour origine la réduction de nombres de clignements des yeux essentiellement dus à l’attention requise par l’écran mais aussi par votre position.

– Votre écran doit être à la même hauteur que votre regard (l’axe du regard doit être droit et non vers le haut ou le bas)

 

 

Lutter contre la maladie (ne pas repousser les soins)

Demandez avis à votre médecin qui téléconsulte (lui aussi), si vous avez un doute sur votre état de santé ; ne repoussez pas les bilans médicaux programmés ou habituels, chez vous.

 

Autres :

– Faites des étirements : avant de vous mettre derrière votre ordinateur ; à renouveler en fin de journées.

– Adaptez votre lieu et poste de travail : soyez vigilant à l’environnement, la chaise, la hauteur de l’écran.

– Respectez vos horaires habituels de coucher et de lever : c’est le premier remède contre les insomnies.

– Aérez votre appartement ou maison : c’est absolument nécessaire actuellement avec ce virus.

– Sortez de chez vous est capital ; faites-le en respectant les gestes dit « barrière ».