Une chronique à lire debout – Août 2020

Par le docteur Yannick Guillodo

Edito : Santé rime avec régularité.
L’activité physique doit être régulière et poursuivie tout au long de sa vie. Les effets bénéfiques pour la santé de l’activité physique apparaissent progressivement avec une pratique régulière. Il y a quelques années la Société Française de Médecine de l’Exercice et du Sport (SFMES) relayée par l’académie de médecine avait créé la règle de trois « R » : l’ activité physique doit être Régulière, Raisonnée et Raisonnable. Raisonnée et Raisonnable pour éviter tout excès néfaste, notamment en intensité et en durée. Mais le « R » le plus important est la Régularité, à savoir pratiquer une activité physique tous les jours. Pour comprendre, il suffit de comparer l’activité physique et le brossage des dents. On se brosse les dents tous les jours pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire. Se brosser les dents 10 ou 20 fois, le week-end, pour « rattraper » les oublis quotidiens n’a aucun sens. Il en va de même pour l’activité physique. Même a minima, il faut pratiquer quotidiennement. La régularité s’impose aussi car les effets bénéfiques disparaissent progressivement sur 2 mois, en cas d’arrêt. Il est indispensable de pratiquer une activité physique adaptée à sa vie quotidienne, à son âge, à ses goûts, etc., tout au long de sa vie, afin de garder ses bénéfices sur la santé. Santé rime avec régularité.
Pour aller plus loin : cliquez ici.

Le saviez-vous ?
Le tabac est mauvais pour la santé mais un arrêt de plus de 5 ans efface les risques de maladies cardiovasculaires.

Activité physique et santé
Pollution de l’air et hypertension artérielle. L’hypertension artérielle (HTA), maladie chronique la plus fréquente en France, se définit par une pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins (supérieure ou égale 140/90 mmHg à 3 consultations). Non contrôlée, l’HTA est l’une des principales causes de complications cardiovasculaires. Or on sait que l’activité physique réduit l’incidence de l’hypertension, tandis que l’exposition aux particules fines (pollution) l’augmente. Peut-on faire de l’activité physique en milieu urbain pollué, les bénéfices l’emportent-ils sur les risques ? La principale donnée de cette étude est que l’activité physique, même dans un air pollué (marcher en ville, pratiquer du vélo en zone urbaine) est une importante stratégie de prévention de l’hypertension. N’hésitons plus.
Pour aller plus loin : cliquez ici.

Sport et santé
Musclez vous ! Il n’y a pas d’âge pour débuter la musculation. Bien que peu de sujets suivent les recommandations sanitaires d’exercices musculaires à savoir deux séances de musculation par semaine, cette pratique est significativement associée à une baisse de la mortalité globale. La mortalité toutes causes confondues peut être considérablement réduite grâce à cet entrainement musculaire adapté en fonction de l’âge.
Pour aller plus loin : cliquez ici.

Pour finir
Tabagisme passif, protégeons-nous et pensons aux enfants. Toute personne qui respire près d’un fumeur inhale involontairement de la fumée avec plus de 4.000 substances chimiques, dont au moins 250 sont toxiques et plus de 50 cancérigènes. Les enfants ont une sensibilité souvent augmentée aux différents toxiques. Les données mondiales sur le tabagisme passif sont de 600 000 décès prématurés par an dont 165 000 décès d’enfants de moins de 5 ans.

Application

Contact

17, boulevard Saint-Martin
75003 PARIS

Tél : 01 49 96 98 98

SUIVEZ-NOUS :